Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hidden Garden

Le chewing-gum, 5 faits qu’il faut savoir avant d’en mâcher [CONSEILS]

Publié le 26 Janvier 2017 par Daniel

Connu pour son effet déstressant, le chewing-gum a longtemps su nous séduire. Menthe, fruités, eucalyptus, goût longue durée avec ou sans sucre, il en existe dans tous les goûts. Cependant, les conséquences de la mastication des chewing-gums dépassent bien le simple effet déstressant ainsi que le réflexe anti mauvaise haleine. C’est pourquoi plusieurs dentistes insistent sur la consommation modérée des chewing-gums afin de maintenir une bonne santé bucco-dentaire. 

Le chewing-gum, 5 faits qu’il faut savoir avant d’en mâcher [CONSEILS]

Si plusieurs nutritionnistes insistent sur le fait de consommer des chewing-gums avec modération c’est tout simplement pour les nombreux désagréments qui menacent notre organisme. En effet, une forte consommation de gomme peut facilement nuire à notre santé, dont l’effet laxatif, en mastiquant sans avaler, qui favorise l’absorption de l’air, ce qui engendre la sensation de ballonnement et de flatulences. Cependant, choisir le bon chewing-gum et savoir le consommer avec modération optimise une bonne hygiène et un bon maintien de la santé bucco-dentaire. Voici les conseils de notre spécialiste. 

1 - Quel est l'effet de la mastication du chewing-gum au niveau bucco-dentaire?

chewing-gum bucco-dentaireLe chewing-gum est un des rares aliments que nous mangeons et que nous mâchons sans pour autant l’avaler et c’est pour cette raison que mâcher du chewing-gum contribue, à plusieurs niveaux, au maintien d’une bonne santé bucco-dentaire à condition qu’il soit consommé avec modération. Dans le cas contraire, trop en abuser pourrait nuire à la santé bucco-dentaire de la personne et causer plusieurs soucis au niveau des muscles de la mâchoire. 

2 - Quelles sont les conséquences d’une forte consommation des chewing-gums? 

Il existe plusieurs conséquences négatives à sa consommation. Ces conséquences concernent surtout les enfants et les adolescents qui portent un appareil orthodontique mais également les personnes ayant une mastication tonique et répétée sur des bridges, des couronnes ou des bagues, car un descellement est toujours possible. Et contrairement à ce que l’on pense, les personnes qui ont une petite tendance à stresser finissent par ressentir des douleurs au niveau des muscles masticateurs, voire des maux de tête à mâcher toute la journée et lorsque l’on souffre d’aérophagie cela n’arrange pas les choses.On peut aussi citer pas mal d’effet néfastes sur la mâchoire : mâcher pendant des heures inutilement use les dents et les fragilise. Par ailleurs, ce geste use aussi les articulateurs temporo-mandibulaires. 

3 - On dit que mastiquer des chewing-gums contribue au maintien d’une bonne santé dentaire, est-ce vrai?

chewing-gum émail dentaireOui en effet, les conséquences positives sont multiples et plutôt favorables à sa consommation. Le chewing- gum nettoie la bouche des débris alimentaires, neutralise les attaques acides qui très souvent se forment sur les dents après avoir mangé. Il contribue ainsi à diminuer le risque de caries dentaires et diminue l’apparition de taches sur les dents, toujours faut-il qu’il soit sans sucre biens sûr. Mâcher des chewing-gums sans sucres après les repas, en cas où la personne ne peut se brosser les dents, la matière reste un faible, mais une bonne alternative au dentifrice. 

4 - Mâcher du chewing-gum renforce l’émail dentaire. Confirmez-vous cela?

Oui, Effectivement, cela fait partie des effets positifs que peut avoir la consommation des chewing-gums. La mastication de chewing-gum sans sucres stimule les glandes salivaires et peut multiplier par dix la production de salive, cette salive contient des minéraux comme le calcium, les phosphates et le fluor qui composent l’émail dentaire et sont susceptibles de le fortifier.

5 - Certains chewing-gums ont pour réputation de blanchir les dents, protéger les dents et la gencive, remplacer le dentifrice… Est-ce vrai ?

dents blanches chewing gumVrai et faux. Concernant la comparaison du chewing-gum au dentifrice, ceci est impossible. Le chewing-gum ne remplace pas le dentifrice. Le chewing-gum doit être utilisé en dépannage, toujours présent dans le sac à main, quand on ne peut pas se laver les dents après un repas. Il ne faut pas oublier que le brossage reste le geste bucco-dentaire essentiel. Vérifiez bien que ces chewing-gums sont sans sucre, parce qu’il neutralise les acides qui attaquent les dents juste après la prise d’aliments, en particulier ceux riches en sucres. Comme ces acides augmentent le risque de caries, le chewing-gum reste un bouclier intéressant. Et concernant le blanchiment des dents, actuellement aucune étude ne prouve qu’un chewing-gum puisse blanchir les dents, peut être que certains peuvent contribuer au maintien de la blancheur des dents.

Commenter cet article